• à l'occasion de la venue de François Hollande à Marseille, plusieurs collectifs et associations, dont le CVGG ont coorganisé ce rassemblement citoyen qui aura lieu ce jeudi 4 juin à 9h00 du matin Place de la Joliette.  Prévoyez de venir en transports en commun .....

     

    MEDCOP21  grand manifestation à Marseille


    votre commentaire
  • C'est ce que nous allons voir ce ....

    Mercredi 08 avril à 19h30
    le collectif Climat Pays d’Aix ouvre le débat
    avec le collectif Stop TAFTA,  le collectif SOS Forêts du Sud
    et le Collectif Vigilance Gaz de Gardanne - Pays d’Aix
    Climat ou TAFTA, il faut choisir. Question brûlante !
    La preuve par E.ON et les gaz de Gardanne ?
    Au 3C, 23 bd Carnot, Aix-en Provence
     


    -
    Peut-on dire que le Traité Transatlantique (TAFTA) est une menace pour le Climat ?
    - La libéralisation accrue des échanges, en augmentant le volume des transports,
      va-t-elle accroître les émissions de Gaz à effet de serre et le dérèglement climatique ?
    - La libéralisation du marché de l’énergie va-t-elle encourager l’exploitation des gaz
      de schiste et de sables bitumineux ?
    - Les normes et réglementations environnementales vont-elles être remises en question
       car considérées comme des entraves au commerce ?
    - Les politiques de lutte contre les dérèglements climatiques sont-elles conditionnées
      au respect des règles libéralisant le commerce et l’investissement ?
    - Peut-on dire que la centrale biomasse de Gardanne et que l’exploitation des gaz de
      charbon sont des solutions pour la lutte contre les changements climatiques ?
     - La dimension de la centrale est-elle adaptée aux besoins ? Son rendement énergétique
      est-il satisfaisant ?
    - Quelles sont les conséquences sur les ressources forestières, sur les importations de bois ? Quel sera le bilan carbone de son activité ?
    - Les particules fines émises par la Centrale sont-elles dangereuses pour la santé ?
     Comment articuler les besoins sociaux et écologiques ?
    - Grâce à TAFTA, et à son mécanisme de règlement des conflits, la multinationale E.ON pourra-t-elle porter plainte contre l’Etat français ou une collectivité locale pour entrave à leurs investissements et futurs bénéfices ?
    - Les gaz non conventionnels sont-ils réellement moins émetteurs de CO2 ?
      Quels sont les risque de pollution engendrés par leur prospection, leur production ?

    Nous débattrons de ces questions avec Rémy CARRODANO et Claude CALVET du Collectif Vigilance des gaz de Gardanne et Pays d’Aix et Nicholas BELL du Collectif SOS Forêts du Sud.

    Soirée ouverte à toutes et tous.


    votre commentaire
  • .... sur la conférence très intéressante donnée par Gilles Nalbone le 20 mars Gardanne. Les méfaits des microparticules sont indiscutables et la centrale "biomasse" que commence à réaliser Eon à Gardanne en rejettera des quantités supplémentaires .... Pouvons nous laisser faire ?

     

    Retour en quelques images ....

    Retour en quelques images ....

    Retour en quelques images ....

    Retour en quelques images ....

    Retour en quelques images ....

    Retour en quelques images ....

    Retour en quelques images ....

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  La centrale de biomascarade d'Eon à Gardanne rejettera quantité de particules fines .... et les ultrafines, les plus nocives, ne seront pas filtrées. Pouvons nous laisser faire ? Il faut alerter le corps médical et les élus de la région. Gilles Nalbone nous en dira plus ce vendredi à Gardanne ....

     


    votre commentaire
  • Le film documentaire « No Gazaran » est sortie en salles le 2 avril 2014. Ce film « militant » retrace trois années de combats contre l’exploration des gaz de schiste en France. Depuis les premières alertes fin 2010 jusqu’aux récentes manifestations à Nîmes ou Montélimar. Sur un rythme qui ne lasse jamais, les images tournées lors des manifestations ou réunions publiques alternent avec des témoignages de militants et d’acteurs politiques.

    Ce film vient à point nommé: D’une part il est émouvant de retrouver ces étapes lorsqu’on a participé soi-même à ce mouvement citoyen, et d’autre part il arrive à moment ou la mobilisation risque de s’épuiser pour cause de « loi Jacob ». Or, le combat n’est pas terminé car la pression des lobbies reste forte et l’Union Européenne n’a pas voulue instaurer un moratoire sur le ‘fracking’.

    Rappelons ici que le « Collectif de Vigilance Gaz de Gardanne-Pays d’Aix » a accompagné depuis février 2011 la lutte contre l’exploitation des gaz non conventionnels en France. Nous allons continuer notre  travail d’alerte et d’information. Actuellement nous accompagnons les projections du film en PACA en participant aux débats post-projection et en apportant des informations sur « notre » permis. Gardanne, Aix, Marseille, Salon, Gréoux ... de partout nous rencontrons un vif intérêt – et cela nous rassure !

     

    2014-5030.JPG

     

    Rémy Carrodano et Achim Gertz, deux  des co-fondateurs du CVGG, ici en compagnie de Doris Buttignol, co-réalisatrice du film « No Gazaran » 

     


    votre commentaire
  • et ce sera co-animé par le CVGG .....

    Venez nombreux, ce film retrace trois années de lutes et tombe  à pic. La mobilisation ne doit pas faiblir. Le territoire de Gardanne/Aix est directement concerné !

    image001 (2)

    image002

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • 89.6 (Marseille, Aubagne) et 101.9 (Aix - Etang de Berre)
    http://www.radiodialogue.fr/

     

    Pour le magazine hebdomadaire "Demain la Terre" 


    Gilles NALBONE reçoit :

    Rémy Carrodano et Claude Calvet

    Collectif de Vigilance Gaz de Gardanne et Pays d’Aix  (CVGG)




    sur le thème:
     
    Centrale électrique au bois de Gardanne: une idée en bois ?


    Lundi 31 mars à 11h (après le flash d'informations)

    reprise l'après-midi même à 17h30 et le samedi qui suit 5 avril à 9h

     


    votre commentaire
  •         lettre ouverte des collectifs citoyens et associations

    opposés à l’exploration et l’exploitation des réserves d’hydrocarbures non conventionnels

    Gaz de couche, gaz de schiste : même dégâts

    Nous, collectifs citoyens et associations nationales, souhaitons alerter la population, les élus, les administrations, les médias et le monde scientifique des dangers et conséquences dramatiques que représentent les projets d’exploration ou d'exploitation de gaz de couche dans les anciens bassins houillers (Nord/Pas-de-Calais, Jura, Lorraine,  Provence, Cévennes)

    De quoi parle-t-on ?

    Le gaz de couche (coalbed methane en anglais) est du méthane  piégé dans les micropores du charbon  des veines profondes non exploitées ou incomplètement exploitées.

    C’est un hydrocarbure de roche mère, non conventionnel comme les huiles et gaz de schiste.

    Technique d’extraction des gaz de couche

    Pour exploiter le gaz de couche, il est nécessaire de coupler à un forage vertical des forages horizontaux en étoile qui s'étendent dans la veine de charbon. Par le pompage de l’eau en bas du puits, il est possible de créer une dépression qui facilite la libération du méthane. La stimulation par l'injection d’un fluide, que ce soit de l’eau ou un autre fluide de fracturation, permet l'exploitation industrielle du gaz de couche

    Aux Etats Unis et au Canada qui exploitent ces gaz, c'est le plus souvent la fracturation hydraulique qui est utilisée pour rentabiliser les forages.

    Si la fracturation hydraulique est interdite en France pour l'exploration et l'exploitation de ces gaz, la loi de juillet 2011 laisse ouverte la possibilité d'utilisation de la fracturation hydraulique pour des puits d'expérimentation.

    Nous craignons que cette exploration ne soit prétexte à contourner la loi.

    En effet les rapporteurs de l’office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques, contre l’avis de tous les experts ne considèrent pas le gaz de couche comme un hydrocarbure de roche mère et passent ainsi sous silence la nécessité de la stimulation.

    Quant à l’Académie des sciences, elle propose de faire de l’expérimentation pour la fracturation hydraulique dans les anciens bassins "charbonniers".

    L’exploitation des hydrocarbures de roche mère nécessite des techniques de plus en plus polluantes, dont le rendement énergétique est de plus en plus faible. Comme pour toutes les autres énergies extrêmes, leur extraction n’est pas souhaitable.

    L’exploration des gaz de couche, si elle est autorisée, entrainera une exploitation, toujours de courte durée qui dévastera les régions de par la multiplicité des forages nécessaires, impactera les paysages, polluera l’air et les ressources en eau, dévalorisera le patrimoine bâti…

    La création d’emplois promise est un leurre ! Il y aura plus d’emplois perdus que créés, notamment dans l’agriculture avec une incidence forte sur le tourisme vert.

    La France s’est engagée à diviser par QUATRE ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050 et à diminuer d'a minima 30 % la consommation d'énergies fossiles d'ici 2030.

    A l’heure de la transition énergétique et des annonces en ce sens, il serait inconcevable de gaspiller des centaines de millions d'euros dans l'exploration et l'exploitation de nouvelles ressources énergétiques fossiles : il est donc urgent de sortir de notre dépendance aux énergies fossiles et d’empêcher l’exploitation du gaz de houille dans nos régions.

    De véritables politiques d'efficacité et de  sobriété énergétiques et le développement des énergies renouvelables permettraient de créer des emplois locaux, pérennes et respectueux de l’environnement et de notre SANTE !

    Il faut  aussi empêcher l’exploration et l’exploitation des gaz de couche

    Ni ici, ni ailleurs, ni aujourd’hui, ni demain

    Le 4 mars 2014

    Les 43 premiers co-signataires

     



    Agir pour l'Environnement

    Aitec-IPAM

    Amis de la Terre France

    Attac France

    Confédération paysanne

    Convergence citoyenne pour la Transition énergétique

    Coordination Eau Ile-de-France

    Attac-Artois-Ternois

    Cèze et Ganière  (07)

    Eau Secours  62

    Les collectifs :

    Collectif Houille-Ouille-Ouille 59/62

    Collectif Vigilance Gaz de Gardanne Pays d'Aix (13)

    Collectif Stop Gaz de Schiste 39

    Collectif Stop Gaz d'Hydrocarbures de Lorraine et d'Alsace

    Collectif Auzonnet Cèze et Ganière (30)

    Collectif Hautes Cévennes (30)

    Collectifs Isérois Stop aux GHRM 38

    Collectif Stop Gaz de Schiste (69)

    Collectif Non au Gaz de Schiste 91

    Collectif des Trois Valléees (IDF)

    Collectif des Taupes Enervées (IDF)

    Collectif Causse Méjean - Gaz de Schiste NON ! (48)

    Les Dindons de la Farce (France)

    Collectif Florac (48)

    Collectif Anti Gaz de Schiste Anduze (30)

    Collectif Dégaze Gignac et Environs (34)

    Collectif Nonaugazdeschiste.roynac26

    Touche Pas à mon Schiste (07)

    Collectif 07 SGHDS

    Collectif NPGDS Bocage gâtinais (77- 89 - 45)

    Hainaut59 (59)

    Collectif Ile-de-France Non aux Gaz et Pétrole de Schiste (75, IDF)

    Collectif ALDEAH

    Collectif Stop Pétrole de Schiste Sud 77 (77)

    Collectif Non au Gaz et Huile de Schiste (47)

    Collectif Fumades (30)

    Collectif Potelières (30)

    Collectif Cigalois (30)

    Contacts presse :

    Collectifs du nord et de l’est :Christine Poilly 06 21 68 30 87

    Collectifs du sud :Rémy Carrodano 06 74 51 27 19



     


    votre commentaire
  • Notre collectif a décidé d'interpeller les candidats aux élections municipales de mars 2014 par le courrier ci-dessous. Il sera, dans la mesure du possible , adressé à toutes les listes en lice dans les 19 communes touchées par le permis. Nous allons publier  sur ce site toutes les réponses  parvenues sous format Word à notre secrétariat, ainsi que les courriers "papiers" scannés.  Mais nous allons également vous donner la liste de tout ceux qui, bien que contactés, n'auront pas daigné répondre à nos préoccupations.

    Ceci afin de mettre devant leurs responsabilités les futurs élus! Fini l'attitude que nous avons l'habitude de constater dans nos contrées: On esquive, on répond à coté de la question ....

    Notre lettre est claire est sans équivoque :

     

     

     

    Collectif de Vigilance Gaz de Gardanne – Pays d’Aix (CVGG)

    16, les campagnes du Pesquier 13120 Gardanne

    Association loi 1901, sous-préfecture Aix en Provence  RNA W 131007711

     

    Objet : position des candidats aux municipales  concernant le permis d’exploration des gaz de charbon, dit « de Gardanne » 

     

     

    Mesdames et Messieurs les candidats aux élections municipales des 23 et 30 mars 2014,

     

    Le « Collectif de Vigilance Gaz de Gardanne-Pays d’Aix » attire votre attention sur l’existence et la demande de prorogation du permis d’exploration de gaz de charbon, dit « permis de Gardanne », par la société australienne EGL. Ce permis couvre 365 km2 et 19 communes, majoritairement de la CPA*.

     

    Votre commune se situant dans le périmètre de ce  permis,  nous attirons votre attention sur les conséquences potentielles suivantes :

     

    - le mitage du territoire de nos communes par un grand nombre de puits rapidement hors d’usage, mais émetteurs pour longtemps de pollutions aériennes et souterraines irréversibles.

    - la dégradation et défiguration des sites et paysages provençaux, dans une zone fortement urbanisée et touristique, ainsi que dans  ses reliquats de poumons verts (un derrick tous les 2 km, d’une durée d’exploitation  entre 2 et 5 ans …)

    - la pollution de l’air, de l’eau et des sols, par les fuites d’exploitation inévitables : fuites de méthane, gaz à effet de serre 23 fois plus polluant que le CO2, fuites des injections de « soupes » chimiques nécessaires  à l’optimisation des forages lors des traversées à risques des nappes phréatiques

    - la gestion des eaux usées de forage fortement polluées, le ballet incessant de camions citernes …

     

    Les promesses d’emplois liés aux forages sont un véritable leurre,  comme en témoignent les données économiques et financières américaines et canadiennes du dernier semestre 2013, contrairement à  la transition énergétique vers des énergies non carbonées  qui est une nécessité communément admise, créatrice d’emplois durables.

     

    Notre collectif suit ce dossier  de près  et  sensibilise  la population et les élus depuis plus de 2 ans. Vous trouverez de nombreux éléments sur notre site http://cvgg.over-blog.com

     

    Nous vous demandons  de vous prononcer clairement sur notre demande d’abrogation définitive du permis dit « de Gardanne » en nous faisant parvenir votre position par écrit à l’adresse de notre association  ou par mail à notre secrétariat :  abgertz@wanadoo.fr, par pièce jointe au format Word.

    Toutes les réponses seront publiées sur notre site, ainsi que la liste des candidats n’ayant pas répondu.

     

    A votre disposition pour tout renseignement complémentaire, veuillez recevoir,  Madame,  Monsieur, l’expression de nos salutations citoyennes et vigilantes.

     

     

    A Gardanne, le 15.01.2014                   

    Pour le CVGG, son président Rémy Carrodano

     

     

     *   les communes concernées : Aix-en-Provence, Beaurecueil, Bouc-Bel-Air, Cabries, Cadolive, Château-Neuf-Le-Rouge, Fuveau, Gardanne, Gréasque, Les Pennes Mirabeau, Le Tholonet, Meyreuil, Mimet, Peypin, Saint-Marc Jaumegarde, Saint-Savournin, Septèmes, Simiane, Vitrolles


    3 commentaires
  • Au moins dix membres de notre collectif ont participé à la journée de protestation internationale contre la fracturation, dont la manifestation régionale s'est déroulé le samedi 19 octobre 2013 à Montélimar.

    La manifestation a été  un franc succès, nous avons participé à la mise en place des stands, les contacts avec les representants des autres collectifs ont été enrichissants et revigorants ....  Cette journée a également été marqué par la présence des représentants étrangers, de Pologne et d'Angleterre.

    Tout s'est déroulé dans le calme et la bonne humeur, mais avec beaucoup de détermination ....

    Le CVGG a pu montrer qu'il a toute sa place dans la contestation de l'exploitation des gaz non conventionnels.

     

     

                                                                                                                                                                                                                                                             
    Un album d'images complet se trouve sur la colonne de gauche du blog .....         
      
    P1220181
    P1220182
    P1030175
    P1030179

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique