• ...  au programme ce vendredi 29 avril pour le passage de la banderole "anti-gaz"  à Bouc Bel Air.

     

    IMG_2069.JPG

     

    IMG_2035.JPG

      séance de signature ...

     

       le 8 mai  la banderole passera au Mont Blanc et finira le 10 Mai  devant l'Assemblée Nationale 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     "La Marseillaise" rend compte de l'évènement :

     

    IMG 2105


    votre commentaire
  •  

     Attention : horaire avancé ! pour pouvoir poursuivre vers Brignolles, la banderolle sera à Bouc uniquement de  16.45 à 17.45 h ! 

      

    La réunion publique du 29 avril à Bouc Bel Air , organisée par la Mairie de Bouc, s’est enrichie d’un évènement que NOUS organisons et dont la réussite  est de la plus grande importance.

     

    Votre mobilisation est indispensable !

     

    Nous avons en effet l’honneur d’accueillir une étape du « Tour de France d’une banderole anti-gaz ».

    Cette banderole fait le tour des collectifs français pour être signé par un maximum de personnes. Elle passera par le Mont Blanc le 8 mai et finira le 10 mai à Paris devant l’Assemblée Nationale à l’occasion du vote de la « loi Jacob », ceci afin d’affirmer que notre mobilisation reste  intacte et que les collectifs resteront déterminés à s’opposer au forages de gaz non conventionnels.

     

     Attention : horaire avancé ! pour pouvoir poursuivre vers Brignolles, la banderolle sera à Bouc uniquement de  16.45 à 17.45 h ! 

     

    Venez donc nombreux ce vendredi 29 avril à Bouc Bel Air au complexe des « Terres Blanches »

    -          à 17.00 heures pour un moment festif autour de la signature par tous de cette banderole, menez vos enfants, menez des ballons …

    -          à 18.30 pour la réunion publique organisée par la Mairie

     

    Nous comptons sur vous !

     Lors des premières étapes, cela ressemblait à ça: 200 signatures et de la bonne humeur ! Faisons encore mieux !

    tous-derriere-la-banderole.jpegsignature de la banderole A-B


    2 commentaires
  • l'excellente chaîne locale TV7 Provence http://www.tv7provence.com/ a fait un petit reportage sur le "permis de Gardanne"

     


    votre commentaire
  • Le « Collectif de Vigilance Gaz Gardanne » vous invite  cordialement  à vous rendre  à la réunion publique consacrée au gaz non conventionnels qui  aura lieu 

     

    le 29 Avril à 18.30 h à Bouc Bel Air au complexe des « Terres Blanches »

      

    La réunion est organisé par la Mairie de Bouc Bel Air, avec  à la tribune le Maire de Bouc Bel Air, le  Députée Richard Mallié et un représentant du BRGM.

    Le contexte est un peu particulier, car le collectif n’est pas invité  à la tribune, mais toutefois  bienvenu dans la salle. Nous vous invitons  à venir nombreux  à poser les questions qui nous brulent les lèvres. La présence du BRGM est particulièrement intéressante à  cet égard.

    Le permis de Gardanne sera-t-il concerné par le projet de loi en préparation ? La technique de la fracturation est elle envisageable pour les gaz de charbon. Dans quelles conditions de « concertation » la révision du code minier autorisera de nouvelles demandes de permis …. et  bien d’autres encore.

    Rappelons que nous ne voulons pas d'exploitations gazière ni ici, ni ailleurs, ni aujourd'hui, ni demain !

    Nous comptons sur votre mobilisation


    votre commentaire
  •    .... a été remise aujourd'hui  et  les deux porte-paroles  ont été recus 

     

    IMG_0589.JPG

                                                                              

     

     

     

     

     

                                                                                                       Aix en Provence, le 15.04.2011

     

     « Collectif de Vigilance Gaz Gardanne »       

     

    co/  M. Achim Gertz

    Chemin d’Aurumy

    13710 Fuveau

    collectifgazgardanne@laposte.net

     

     

     Monsieur le Sous Préfet d’Aix en Provence

    24, rue Mignet

    13100   Aix en Provence

     

     

                      Monsieur le Sous Préfet,

     

    Le sous-sol français est la propriété de l’état et toutes les activités minières sont de la compétence de celui-ci.

    En  tant que représentant de l’Etat Français sur la majeure partie du permis « de recherches d’hydrocarbures » dit « permis de Gardanne » vous êtes l’interlocuteur pour notre collectif citoyen crée le 15.02.2011.

    Ce permis d’exploration de gaz non conventionnels a été délivré en 2006 et prolongé en 2010 pour une durée de trois années à l’insu des citoyens et de la plupart des élus de notre territoire.

     

    Notre collectif, composé de plus de  700 adhérents et de nombreuses associations et de personnalités du monde politique

    Dénonce l’opacité totale  dans laquelle ce permis  a été donné à la société australienne  EGL sans que les élus locaux ou les citoyens en soient informés

    Craint les dégâts  à l’environnement provoqués par des méthodes d’exploitation non exposées  à ce jour.

    Redoute les nuisances provoquées par des centaines de camions citerne

    Redoute les fuites de Méthane, gaz à effet de serre 23 plus puissant que le CO2

    Estime les forages gaziers contraires  à la  nécessaire transition énergétique vers les énergies non fossiles et renouvelables

    Estime ces projet contraires  à l’idée de développement soutenable, peu de créations d’emploi, des retombés économiques surtout pour les multinationales pétrolières, spéculation financière sur le dos de la planète et des générations futures

    Réclame un arrêt   immédiat des explorations

    Demande l’abrogation définitive du permis

     

    Le gouvernement Français a apparemment tenu compte de la forte mobilisation citoyenne des dernier mois et s’apprête à débattre d’un projet de loi allant dans ce sens  le 10 mai 2011 à l’Assemblée Nationale.

    Nous vous demandons par ce courrier de   nous assurer que le permis dit « de Gardanne » sera bien concerné par ce projet de loi  -   s’agissant comme ailleurs en France d’un permis de recherches de gaz non conventionnels.

     

    Nous vous faisons également part de nos exigences  concernant le futur :

    Il ne doit pas s’agir d’abroger maintenant pour mieux autoriser demain !

    Les habitants, associations et élus locaux de tous bords se sont largement exprimés contre une exploitation gazière sur notre territoire.

    Ils ne  comprendraient pas qu’on accorde un nouveau permis de recherche en 2012 après l’avoir abrogé en 2011.

    Des motions ont été votées dans ce sens par  le conseil régional, la CPA et beaucoup de communes du pays de Gardanne et d’Aix en Provence.

     

     

     

    Nous disons « non aux gaz conventionnels, ni ici, ni ailleurs ».

    Les alternatives existent : économies d’énergies, efficacité énergétique et développement des énergies renouvelables !

     

    En  espérant pouvoir  compter sur votre diligence à transmettre nos exigences citoyennes,  veuillez recevoir,  Monsieur le Sous-préfet,  l’expression de nos respectueuses salutations.

     

     

     

    Achim Gertz et Remy Carrodano

    porte – paroles du CVGG


    votre commentaire
  • Le collectif vous invite  à venir vous rassembler le vendredi 15 avril à 12.00/12.30 h  devant la sous-préfecture d'Aix-en-Provence (rue Mignet).

    Nous remettrons une lettre au sous - préfet pour en savoir un peu plus sur le devenir de "notre" permis, et nous distribuerons des tracts aux passants. L'Eurodéputée Michèle Rivasi est annoncée pour nous soutenir.

    Ce rassemblement se fera dans le cadre des actions décentralisées du collectif national contre les gaz de schistes.

    De partout en France, les collectifs organiserons des actions, rassemblements, réunions publiques durant le week-end du 15/17 avril.

     

    carte gaz gardanne

     

    pour info, dans le lien ci-après une interview récente de François Michel Lambert par la chaine "News of Marseille" concernant le permis de Gardanne. François-Michel est "membre fondateur" de notre collectif.

     http://www.newsofmarseille.com/gaz-de-schiste-marseille-ne-sera-pas-dallas/


    1 commentaire
  • dernière minute : l'action est annulée, notre ministre est finalement en déplacement au Japon !

     

     les signataires de notre appel sont invités à s'y rendre nombreux ....

    ACTION « non au gaz de schiste »
    vendredi 1er avril à 16h à Marseille

    A l’initiative des collectifs d’opposition au gaz de schiste
    de la Région Provence Alpes Côte d’Azur
     
    à l’occasion de la venue à Marseille le 1er avril à 17 h
    de Mme Nathalie Kosciusko-Morizet,
    Ministre de l’Ecologie,
    pour l’allocution finale du Congrès Annuel France Nature Environnement
     
    une action est proposée à tous ceux qui sont convaincus qu’il ne faut pas laisser passer
    l’occasion de montrer qu’il y a unanimité citoyenne contre les gaz de schiste.
     
    Une demande « officielle » d’audience a été formulée auprès du ministère ce vendredi 25 mars (en attente de réponse)
     
     
    RENDEZ-VOUS 1er avril à 16h

    devant le Palais du Pharo à Marseille

    Déroulement de l’action :
    -      manifestation citoyenne devant les grilles du Palais du Pharo (ou dans les jardins du Pharo)

    -      amenez vos banderoles et visuels existants ou réalisés par vous même

    • Pour cette manifestation, pas d’autres visuels et slogans que ceux des collectifs,
    • à l’exclusion des drapeaux et logos de partis, ONG et associations.


    -      Les élus (et leurs écharpes) sont sollicités pour être en première ligne de la manifestation.


    Si notre demande d’audience est accordée,
    5 personnes représentant les collectifs y participeront.
     
    La venue de Mme la Ministre est confirmée à ce jour.

    Il est conseillé de consulter les sites d’information des collectifs anti-schistes PACA
    ou cas où cette venue serait annulée pour de bonnes ou de mauvaises raisons.

    Contact
    gazdeschistemarseille@gmail.com


    1 commentaire
  • Toute la problématique est clairement exposé et expliqué, même pour les débutants ....
    A voir et à faire circuler.
    Vers la minute 20 on parle de notre collectif de Gardanne.
     

    votre commentaire
  •   Copie-de-2009.1-008.jpg

     

    Le collectif poursuit ses actions d'information et de sensibilisation. La réunion du mardi 22..03.2011   à  Gardanne a rassemblé environ 250 personnes venues pour se faire idée de ce qu'on nous prépare ...

    Les extraits de "Gasland" impressionnent toujours autant, les interventions de Gilles Nalbonne et François Pecqueur étaient remarquées.

    De nombreuses associations étaient présentes et nous constatons avec satisfaction l'unanimité grandissante des politiques qui les uns après les autres se rallient à notre "cause". Ainsi notre motion est  voté par les communes suivantes : Simiane, Bouc Bel Air, bientôt Gardanne et Gréasque, le député R. Mallié a écrit aux ministres concernés en reprenant une grande partie de notre argumentation....

    Nous donnons rendez vous le week-end du 01.04 à Marseille au Pharo ou  Nathalie Kosciusko- Morizet se rendra au congres de "France Nature Environnement" (encore une association qui nous soutient !)

    Pour l'anecdote, nous avons depuis hier un signataire de renom artistique: Ernest Pignon Ernest !

    De là à ce qu'il nous fasse un petit dessin de site de forage pour la prochaine affiche ....

     

    2009.1-001.jpg

     


    votre commentaire
  • Nous n'avons eu jusqu'à aujourd'hui aucun retour officiel de la réunion (vendredi) des Maires consacrée  à notre permis de Gardanne.

    C'est encore une fois MARSACTU   (ci-dessous l'article de Julien Vinzent) qui nous apprend la teneur des discussions.

    Çà va dans le bon sens, nous aimerions maintenant que les maires s'impliquent individuellement dans leurs communes pour faire passer le message !

     

    "23 maires demandent un moratoire"

     

    En plein débat sur les gaz de schistes, des élus écologistes s’étaient alertés sur la délivrance par l’Etat d’un permis d’exploration de 365 km2 dans la région de Gardanne, cette fois-ci pour du gaz de charbon. Avec dans la foulée la création d’un collectif très actif depuis. Ce vendredi, ce sont 23 communes concernées qui sont montés au créneau, à l’issue d’une réunion organisée par Roger Meï, maire de Gardanne.

    Pas au courant

    « On demande que le moratoire sur les gaz de schistes (décidé par le ministère du Développement durable en février, ndlr) soit étendu aux gaz de charbon, annonce-t-il, déplorant ne pas avoir été « associé » à la démarche. « Saviez-vous que l’Etat étant propriétaire du sous-sol, il n’a rien à demander aux maires »pour accorder un permis d’exploration, interroge-t-il. Les projets d’European Gas Limited, compagnie australienne titulaire du permis, il les a découverts « dans le journal il y a un ou deux ans », soit plusieurs années après que le permis a été accordé.

    « Comme c’est très confus, qu’il y a tout un tas de bruits, j’ai invité mes collègues et demandé à la Dreal (direction régionale de l’environnement, ndlr), au BRGM (bureau de recherches géologiques et minières, établissement public) et à l’ancien directeur technique des Charbonnages de France de venir répondre à nos questions. » Visiblement, les maires n’ont pas été rassurés, puisqu’en plus de la « nécessaire transition énergétique vers les énergies non fossiles et renouvelables, avec le souci de réduire les besoins énergétiques », ils motivent dans un communiqué leur demande de moratoire en « considérant que les méthodes d’exploitation de ces gisements peuvent faire courir des risques aux populations ainsi qu’à l’environnement.

    4 permis à l’étude

    Mais par rapport à la transparence demandée dans le communiqué, il semble qu’il y ait encore des progrès à faire. Certes, on a appris du communiqué conjoint du BRGM, qui avait refusé de répondre à nos questions il y a un mois qu’il s’était en effet intéressé à Gardanne dans les années 2000 car il pouvait y avoir là « un excellent site pour réaliser un laboratoire souterrain de recherche scientifique qui permettrait d’étudier les capacités du charbon à stocker le CO2 tout en valorisant le grisou adsorbé à la surface du charbon (…) l  

    ’arrêt de l’exploitation minière a amené à

     

    abandonner l’idée (…)

     

     

    C’est donc  en Espagne dans une mine de charbon que ce

     

     

     

    laboratoire a vu le jour en 2010. »

     

    Mais du côté de la Dreal, rien sur les quatre autres permis en cours d’étude, sur des surfaces gigantesques, et qui concernent forcément certaines communes présentes à la réunion. Des communes qui « demand[ent] que plus aucun permis de recherche ou d’exploitation ne soit délivré sur le territoire des communes sans l’ouverture préalable d’un débat public avec mise à disposition de toutes les informations connues par les organismes publics ». Roger Meï n’était pourtant pas au courant que d’autres permis étaient dans les cartons, sans parler d’un débat public…

    Un lien Gaz non conventionnels : silence on creuse à Gardanne ?, sur Marsactu

    Un lienUne plate-forme pétrolière à 24 km des côtes provençales, ça vous tente ?, sur Marsactu

     Un lien Le blog du collectif de vigilance gaz de Gardanne

    Un lien La carte des permis en cours et demandés


    4 commentaires