•  Communiqué de presse commun de l'ensemble des associations qui ont porté un recours contre le projet de reconversion du groupe 4 de la centrale de Provence à Gardanne 

    Le 9 juin 2017

     

    CENTRALE BIOMASSE DE GARDANNE : le tribunal donne raison aux défenseurs de l’environnement et annule l’autorisation d’exploiter !

     

    Le Tribunal Administratif de Marseille a donné raison aux associations de protection de l’environnement dans leur combat contre l’exploitation de la méga centrale biomasse UNIPER (ex-E-ON) à Meyreuil/Gardanne. Une victoire de taille pour la protection des espaces forestiers impactés et pour l’information du public sur les conséquences environnementales réelles de l’exploitation de la centrale.

    La mobilisation locale est forte depuis ces cinq dernières années à l’encontre du projet de conversion de la Tranche 4 de la centrale UNIPER (anciennement E-ON) du charbon vers la biomasse, représentant la plus grande installation de cette nature sur le territoire français.

    Particulièrement gourmande, il était prévu que la méga centrale soit approvisionnée dans un rayon de plusieurs centaines de km autour de l’exploitation, entraînant des incidences significatives sur la gestion de la ressource sylvicole et sur les milieux naturels forestiers. Car si le bois est une source renouvelable, encore faut-il le prélever dans des conditions permettant le renouvellement de la forêt et la préservation des écosystèmes qu'elle abrite.

    Comment parler de production d’énergie renouvelable quand le rendement de cette centrale à biomasse est faible (une petite partie seulement des arbres brûlés sont valorisés), que les émissions atmosphériques viennent saturer encore un peu plus un air déjà extrêmement pollué ? Des conditions d’exploitation qui font paraître ce Grand Projet d’autant plus Inutile à la lumière de l’adoption de l’accord de Paris pour le Climat. Nous espérons que l’Administration prendra pleinement acte du jugement du Tribunal et ré envisagera l’utilité de la centrale.

     

    Un impact environnemental étendu

    Confortant le point de vue soutenu par le rapporteur public, ainsi que par les associations, le Tribunal a annulé l’autorisation d’exploiter la centrale biomasse au motif de l'insuffisance de l'étude d'impact figurant au dossier. Etude d’impact qui n'analysait pas les incidences directes et indirectes des prélèvements de bois nécessaires au fonctionnement de la centrale sur les sites, paysages, milieux naturels et équilibres biologiques, et ce malgré l'importance de ces prélèvements sur les ressources forestières locales. La décision rendue tire également toutes les conséquences de l’insuffisance de l’étude d’impact sur l’information complète du public et sur l’analyse par l’Administration de l’impact du projet.

    Nous nous félicitons de cette décision qui contribue à poser les premiers jalons d’une meilleure prise en compte des effets négatifs indirects des projets dans les études d’impact, et qui reconnaît que l’exploitation de la centrale biomasse de Gardanne aurait des incidences environnementales sur l’ensemble de la zone d’approvisionnement en bois.

    Contacts presse :

     Pour l’ALNP : Bernard AURIC– 04 42 51 49 97 -bernard.auric@orange.fr

     Jean-Luc DEBARD – 06 64 33 35 16 - jeanlucdebard@wanadoo.fr

     Pour FNE PACA : Gilles MARCEL – 06 08 89 75 54 -

     Pour FNE 13 : Anaïs LOZANO - 04.91.53.10.35 – fne13.anaislozano@gmail.com

     Pour Cèze et Ganière : Annie DURAND – 06 47 20 52 30

     Frédéric JACQUEMART - 06 07 31 27 96

     Pour SNUPFEN : Philippe CANAL – 06 01 13 67 68

     Pour Les Amis de la Terre : Jean REYNAUD - 04.42.03.79.64

     

     

     


    votre commentaire
  • Suite  à des articles presse concernant la campagne des élections législatives (dont la Provence en date du 25.05.2017) qui présentent Monsieur Rémy Carrodano comme président du CVGG, nous tenons  à faire la mise au point suivante:

    Rémy Carrodano a démissionné le 28 mars 2017 à la fois du CVGG et de la présidence de celui-ci. Par conséquent il lui est impossible de se prévaloir de la fonction de président du CVGG et nous demandons  aux médias et  à lui - même de cesser de  présenter M. Carrodano comme "responsable" de notre association.

    Le CVGG est désolé de constater que son action citoyenne et apolitique contre le permis de Gardanne et la centrale de "biomasse" puisse servir de marche-pied à des ambitions politiques.

    pour le bureau du CVGG, A Gertz


    votre commentaire
  •  Une pluie battante , des bourrasques de vent, un candidat  aux élections présidentielles, entre  300 et 1500 participants selon les sources ... on pourra dire plus tard  "qu'on a été  à cette manif". De mémoire de militant on n'a pas vu une manif de ce genre à Gardanne depuis des années ... Un grand merci aux participants courageux et déterminés, aux organisateurs, aux forces de l'ordre qui nous ont permis de manifester dans de bonnes conditions de sécurité .

    Sur le fond : nous allons poursuivre la mobilisation par les moyens juridiques  à notre disposition .... car nous constatons que la plupart des élus de droite  ou de gauche ignorent délibérément notre combat. Ci-dessous quelques images parlantes et plus bas des liens médias ....

    retour sur la manifestation du 5 février 2017

    retour sur la manifestation du 5 février 2017

    retour sur la manifestation du 5 février 2017

    retour sur la manifestation du 5 février 2017

    retour sur la manifestation du 5 février 2017

    retour sur la manifestation du 5 février 2017

    retour sur la manifestation du 5 février 2017

     

    https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/une-grande-manifestation-ce-dimanche-gardanne-contre-la-centrale-biomasse-1486240295

    https://reporterre.net/La-centrale-a-biomasse-de-Gardanne-est-un-contre-sens-ecologique-selon-leshttps://reporterre.net/A-Gardanne-des-centaines-de-manifestants-contre-la-centrale-anti-ecologique

    https://reporterre.net/A-Gardanne-des-centaines-de-manifestants-contre-la-centrale-anti-ecologique 

     


    1 commentaire
  • Que nous soyons:
    Amoureux de la nature
    sensibles à la protection de la biodiversité, 
    inquiets du réchauffement  climatique, randonneurs, 
    grimpeurs,   promeneurs,  soucieux  de la qualité  de l'air 
    que l'on respire, conscients que la forêt est une précieuse alliée,
    protecteurs de la faune et de la flore locale ou mondiale, 
    indignés par les projets inutiles et imposés,
    révoltés par les financements  suspects 
    qui surfent sur la vague verte...
    NOUS AVONS
    TOUS UNE
    BONNE
    RAISON
    DE NOUS
    MOBILISER
    CONTRE

    L’engouement général pour le « bois-énergie »

    faussement écologique, faussement durable,

    et faussement inoffensif.

     

    ALORS, ENSEMBLE RENDONS-NOUS


    LE DIMANCHE 5 FEVRIER A 10H30


     DEVANT LA MAIRIE DE GARDANNE


    POUR DENONCER LA "BIOMASS'CARADE"


    dont LA MEGA-CENTRALE EON/UNIPER est le parfait exemple!


     

    Avec 850 000 tonnes de bois brûlées par an, elle sera un acteur principal de la déforestation locale et mondiale, et participera massivement à la pollution atmosphérique.
     

    Avec le soutien et la présence des associations et des collectifs:

    Soutenu par : SOS forêts des Cévennes, Le collectif le Vigan Cévennes, La SAPN (Société Alpine de Protection de la Nature), CGT Forêt PACA, le LPO PACA, Le Snuffen , ATTAC 13, ATTAC Alès Cévennes  Le Collectif Climat Pays d'Aix, Alternatiba, Sauvons la Forêt, Réseau environnement Santé, Les Amis de la terre13,  CEPG, l'ADER, le collectif "Objectif-Transition", Le Collectif Littoral Marseille, Le Comité Santé Littoral Sud,Union Calanques du Littorral,  FERN, L'ALNP de Meyreuil, le CIQ des clapiers, L'ARPENT; Appel de la Forêt ; Cèze et Ganière ; Collectif Anti Gaz de Schiste 30 ; FNE13 ;  Forum Civique Européen ; FRAPNA Ardèche ; Oikos Kai Bios ; le R A F; Soupes et Bobines, Val d’Issole Environnement.

     

         

    INFOS PRATIQUES 
                              
    Le dimanche étant un jour de  grande affluence (due au marché), prévoyez d'être là un peu plus tôt (9H30, 10h), et préférez les parkings extérieurs au centre-ville
    (Piscine, Lycée Fourcade, Mistral, Ecole Saint Joseph, ZI de la Palun),
    pensez au co-voiturage!
     
    Banderoles et pancartes sont les bienvenues, ainsi que vos idées d'animation
     (chants, déguisements, masques à gaz, mise en scène...)
     
    Après la manif, nous pourrons nous retrouver autour d'un buffet 
     pour continuer à échanger et boire un coup bien mérité!
     
    (Nous avons besoin de volontaires pour préparer le buffet, faites-vous connaître, merci.)
     
    Si vous venez de loin et souhaitez arriver la veille, nous essaierons de vous trouver un hébergement pour que vous soyez accueillis par d'autres participants.
     
    (Hébergeurs ou hébergés, faites-vous connaître auprès des contacts ci-dessous)
     
    Et pour finir, nous ne souhaitons aucune récupération politique de cet événement...Chacun sera présent en son nom propre! Merci donc de venir sans drapeau, ni bannière!
     
           Veuillez trouver en pièces-jointes les documents à lire, à diffuser, à imprimer...
     
    Un grand Merci à tous et à chacun

    Contact CVGG : Remy Carrodano  06 75 13 31 31; Laure Poggioni: 06 10 89 35 74
    Contact SNUFFEN, CVGG, CCPDA: Jean -luc Débard; 06 64 33 35 16
     

    Au plaisir de se retrouver tous ensemble, pour commencer une année de changement, où l'activité humaine respecterait la Nature.

     
     
     

     


    votre commentaire




  •  CONTRE LE PILLAGE DE NOS FORÊTS  et la BIOMAS’carade :

     


    RASSEMBLEMENT & MARCHE

    sur la centrale électrique

    ÉON-UNIPER de GARDANNE

    DIMANCHE 5 FÉVRIER 2017

    10h30 devant la MAIRIE de GARDANNE

     

    DÉFORESTATION MASSIVE :

    Destruction de notre patrimoine forestier local   (Approvisionnement sur 400 KM alentours) et mondial  2500 tonnes de bois brûlées par jour

    QUI A DIT QUE RASER DES FORÊTS ETAIT BON POUR L’ENVIRONNEMENT ?

     

     

     

    Le groupe IV de la centrale de Gardanne consommera 

    850 000 de tonnes de bois par an, combien d’hectares de forêts pillées ?

     

    POLLUTION AUGMENTÉE et DANGER POUR LA SANTÉ PUBLIQUE 

    Contrairement à ce qu’on nous fait croire, brûler de la Biomasse pollue gravement : dioxine,

    Oxyde d’Azote, monoxyde de carbone, dioxyde de soufre et CO2, sont rejetés en grande quantité dans l’air, ainsi que de particules fines « PM10 » et « PM 2,5 » dont l’OMS reconnaît l’implication dans les maladies respiratoires, cardio-vasculaires et les cancers.

     

    ABERRATION ÉNERGÉTIQUE 

    *Taux de rendement médiocre (32%)  * Pas de cogénération (chaleur gaspillée) 

    7 arbres sur 10 sont brûlés….pour RIEN !

    Ce projet est une aberration technologique, un pur GASPILLAGE.

    Il est faussement écologique.


    GASPILLAGE D’ARGENT PUBLIC

    Le faible taux de rendement ne permet pas l’attribution de subventions publiques

     (admis à partir de 60 % d’efficacité énergétique) une dérogation a été accordée pour qu’UNIPER soit éligible à la CSPE (Contribution du Service Public de l’Electricité) C’est le consommateur qui finance cette centrale  en payant plus cher l’électricité sur sa facture : 70 millions d'euros versés par an, pendant 20 ans = Total : 1,4milliards, exonérés de taxes !  

     

    SANS LE VOULOIR ET SANS LE SAVOIR NOUS CONTRIBUONS AU FINANCEMENT

    DE CETTE CENTRALE SURDIMENSIONNÉE, DÉMESURÉE !

    REFUSONS LE CHANTAGE À L’EMPLOI, ORCHESTRÉ PAR LES MULTINATIONALES !

     

    ET DEMAIN ?

     L'ENGOUEMENT pour LE BOIS ÉNERGIE en remplacement des énergies fossiles est UNE CATASTROPHE  ÉCOLOGIQUE à l’échelle planétaire

    qui contribuera gravement au réchauffement climatique.

     


    La Commission Européenne doit être interpellée et de vraies alternatives doivent être trouvées pour préserver notre environnement, notre santé et des emplois « durables »

     

     

    Nous appelons les Collectifs et les Associations

    à se joindre à cet appel et à notre manifestation en s’inscrivant

    à l’adresse : dangerbiomasse13@gmail.com 

     MERCI de transmettre l’info à tout votre réseau,


     Le Collectif Vigilance Gaz Gardanne:

    http://cvgg.eklablog.com/ & www.sosforetdusud.org

     

     & le dossier complet :

     https://sosforetdusud.files.wordpress.com/2014/11/dossier-gardanne-fc3a9vrier-2015-leger-def.pdf

     

     





     

    votre commentaire
  •  

    Ou iront les cendres de la centrale de biomascarade ? A Fuveau !Amis de la nature et défenseurs de l'environnement, ceci devrait vous interpeller ! Vous habitez Gardanne, Meyreuil, Gréasque, Fuveau .... ? Vous avez entendu parler de la reconversion en "biomasse" de la tranche 4 de la centrale de Provence ? Vous ne savez pas tout !

    Une fois les 800.000 tonnes de bois  brulées annuellement (bois de la région, bois d'importation, déchets de meubles ....) pour faire , non pas de la chaleur mais de l'électricité avec un rendement minable de 35 % (et beaucoup de pollution) ... il restent beaucoup de cendres.

    Et ces cendres seront 'accueillies'  par la commune de Fuveau, qui, pour cette occasion va remettre en service pour 30 années son fameux terril de Bramefan. Notre terril était en train de s'endormir après la fermeture de la mine de Gardanne. Mais non, la partie Nord-est de celui-ci, toujours en activité réduite et dont la concession allait se terminer ....pourra reprendre du service. Uniper demande d'y déposer annuellement 70.000 tonnes (puis progressivement 'seulement' 50.000 t) de cendres et boues, acheminées par au moins une quinzaine de camions par jour - et ceci sans évidemment faire du bruit ou de la poussière ni la moindre pollution. On rappelle que le Canal de Provence s'écoule à proximité sans être couvert et qu'une nappe phréatique de la plus haute importance se situe sous le terril. UNIPER prendra toutes ses précautions et de toute façon les cendres sont totalement inertes ;-).   Vue que dans la future centrale de "biomascarade" on brûlera aussi des déchets de bois classés B (meubles avec vernis, formicas et autres agglomérées ...) permettez-nous d'avoir des doutes sur la neutralité de ces cendres. Sans compter que le terril gagnera une trentaine de mètres en hauteur ...

     

    Selon les études ci-dessous fournies par UNIPER il y n a évidement ni risque, ni danger, ni le moindre impact négatif sur l'environnement. Ceci est répété à longueur de "réunions d'informations" ou d'autres articles de propagande. Il suffit de le croire.

    Étude d'impact et résumée "non-technique" , fournie par EON/UNIPER : http://www.bouches-du-rhone.gouv.fr/content/download/21044/128865/file/Rn14-014-EON-Stockage_cendres_PieceC_V01_RNT.pdf

    Étude non technique des dangers, fournie par EON/UNIPER :   http://www.bouches-du-rhone.gouv.fr/content/download/21045/128869/file/Rn14-014-EON-Stockage_cendres_PieceE_V01_RNT.pdf4

    L'avis de la DREAL reprend d'ailleurs la majorité des conclusions d'UNIPER et donne son aval au projet sans réserves majeures :  http://www.bouches-du-rhone.gouv.fr/content/download/20801/127525/file/AE%20UNIPER%20%C3%A0%20Fuveau.pdf

    Si vous non plus n'y voyez aucun inconvénient, vous pouvez rester tranquillement à la maison. Dans le cas contraire, merci de participer à l’enquête publique dans nos communes respectives qui démarre ce lundi 19.12.2016 . Veuillez trouver par ce lien les dates et heures exactes de la présence des commissaires enquêteurs. http://www.bouches-du-rhone.gouv.fr/content/download/21338/130465/file/Avis%20Uniper.pdf

    Achim Gertz, secrétaire du CVGG et accessoirement ... fuvelain

     


    votre commentaire
  •  Le 9.12.2016 le CVGG organisait une conférence de presse à Gardanne en présence de son avocat Maitre Posak. Nous avons pu faire un point sur la situation , affirmer notre position et informer sur les recours juridiques en cours.

    Conférence de presse 9.12.2016

     

    Conférence de presse 9.12.2016


    votre commentaire
  •  

    Résumée conférence-débat pollution/santé du 7.10.2016 à Gardanne

    (photo Jean-Claude Monet)

    Le vendredi 7 octobre 2016, à l’appel de plusieurs associations environnementales locales (dont le CVGG) , s'est déroulée à la maison du peuple de Gardanne une conférence-débat sur « pollution atmosphérique et santé » animée par deux scientifiques : Gilles Nalbone, directeur de recherche émérite à l'Inserm (Marseille), représentant au niveau régional du Réseau Environnement Santé et Annie Lévy Mozziconacci, médecin généticien en médecine fœtale du CHU Hôpital Nord-Marseille.

    A Gardanne et ses environs, la population est soumise depuis plusieurs années à diverses pollutions industrielles liées en particulier aux activités de l’usine de fabrication d’aluminium avec en plus à venir une centrale "biomasse" prévue pour brûler plus de 800 000 tonnes de bois par an. Environ 190 personnes sont venues ce soir-là écouter les deux conférenciers,   un franc succès selon les organisateurs.
     
    G.Nalbone, à partir d'un diaporama sur la nature et le mécanisme des particules fines a exposé les effets de ces dernières sur l'organisme. Ce temps de la découverte des effets toxiques néfastes pour le bien être du vivant a capté l'auditoire enfin informé scientifiquement et très précisément de ce qui était enduré, y compris dans ce périmètre, fortement industrialisé. Ont suivi les descriptions et les statistiques peu encourageantes sur les diverses maladies répertoriées. L'espoir d'une amélioration de l'espérance de vie ne peut aller qu'avec des choix drastiques énergétiques, économiques et de transports favorisant les vertueuses économies alternatives.

    Suivit le difficile constat du Dr Annie Levy Mozziconacci sur les effets précoces de la pollution sur les fœtus pouvant programmer des altérations dans son développement in utero et plus tard dans sa vie le développement de maladies chroniques. Ce mécanisme que l'on retrouve sous le vocable scientifique de l'« épigénétique » est étudié en termes de l'impact de facteurs environnementaux qui peuvent modifier la régulation de l'expression des gènes.

    Le débat qui s’est déroulé ensuite a montré une population inquiète pour sa santé et celle de ses enfants. Oui la santé publique est vraiment une affaire qui tient au cœur des citoyens !


    2 commentaires
  • Un groupe élargi, dont des adhérents du CVGG, ont estimé nécessaire de s'interroger sur les effets des particules fines sur la santé  et ont  pris l'initiative de cette conférence à laquelle nous vous invitons avec insistance.... ;-)

    Le démarrage prochain de la centrale UNIPER qui brulera annuellement 800.000 tonnes de bois et crachera des tonnes de particules fines sur notre territoire déjà gravement touché est à l'origine de nos inquiétudes. Les intervenants de notre soirée nous en diront plus sur les conséquences sur notre santé.

    Veuillez trouver ci-dessous l'affiche et le recto-verso du tract conçu pour l'occasion, n’hésitez pas à partager massivement. Un grand merci aux associations partenaires de cet évènement.

    Conférence/débat pollution atmosphérique/santé le 7.10. à Gardanne

    Conférence/débat pollution atmosphérique/santé le 7.10. à Gardanne

    Conférence/débat pollution atmosphérique/santé le 7.10. à Gardanne


    2 commentaires
  • Évènement exceptionnel organisé par diverses associations locales (dont le CVGG) qui luttent contre les projets inutiles et polluants ... et pour un monde meilleur ;-)   Venez nombreux et faites circuler l'information !

    le 25 mars, au Plan de Meyreuil, concert HK et tables rondes !

    Toutes les informations utiles se trouvent sur le recto/verso du flyer ci-dessous :

    le 25 mars, au Plan de Meyreuil, concert HK et tables rondes !

    le 25 mars, au Plan de Meyreuil, concert HK et tables rondes !

    Vous pouvez télécharger ces documents pour impression ou distribution dans votre entourage :

    télécharger les documents ici

    L’évènement est aussi sur facebook, merci de partager :
     https://www.facebook.com/events/976876215724987

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires